14 Juillet à Montmeyran, fin Juillet aux Adrets

Publié le par Pierrette Filippi

Pour la fin juillet quelques photos.

Dans la chaise haute.

Avec Samuel



Avec toute la famille dont son papy et sa mamy

14 Juillet 2008
De retour d'Avignon ou d'ailleurs pour l'année prochaine une nouvelle stratégie de choix de spectacles sera mise en place, car il y a du beau, du bon, mais il y a aussi du navet, :)
Nous faisons quelques photos de notre Sophie avec son pépé et sa mémé qui ont l'air ravis d'avoir pu profiter de leur petite fille.



11 Juillet 2008
Le papa et la maman de Sophie ont des choses à voir en Avignon, oui, un extrait de festival, alors Sophie va passer un grand week-end seule avec ses grands parents maternels pendant que ses parents se prennent le premier week-en à deux depuis ... 6 mois ?
Vendredi soir après le travail et la route, assez tranquille ; Cécile et Philippe jettent un bref regard sur une émission de TV de découverte de la Nouvelle Zélande ; alors que Pépé et Mémé semblent fort intéressés, ça complète leur visite de 2006 !

12 Juillet 2008
Philippe et Cécile s'en vont assez tôt, et ils ont raison car les routes sont très chargées ce samedi. La route sera bien embouillée jusqu'en Avignon, et l'autoroute encore plus.
Pendant ce temps là nous nous installons pour le week-end à trois. Pépé et mémé se partagent pour faire manger Sophie, et lui donner tous les soins. Premier essai de la chaise haute à 5 points d'attache des sangles de sécurité : encore mieux que sur une voiture ... C'est si risqué que ça de faire manger un bébé en 2008 ?


Puis change avant sieste. Comme il y a beaucoup de mistral, et que le ciel est encore bien couvert, (nous avons eu  de l'orage hier soir, et la pluie est tombée pendant toute la nuit), le choix du jour s'est porté sur un ensemble pantalon rouge sombre et une tunique orange, du plus bel effet qui protègeront Sophie de la fraîcheur de ce jour d'été (d'été ? vraiment ?)


Sophie n'est pas au mieux de sa forme. Est-ce d'être seule avec ses grands parents ? Pourtant son papa lui a bien expliqué qu'ils la laissaient pour seulement trois jours ... Mais qu'est-ce trois jours quand on a cinq mois ? Presque une éternité ? Alors nous non plus, nous ne sommes pas au mieux : plein d'anxiété et de questionnements. Un bain pour détendre tout le monde. Mais le rhabillage se termine dans des cris, et Sophie refuse de se recoucher ... C'est un peu délicat parfois de s'occuper avec bonheur d'un si petit enfant.


La journée finit cependant dans le calme et la bonne humeur.

13 Juillet 2008
Génia nous a invités à venir déjeuner chez elle et Robert à Suze sur Crest. Nous allons leur présenter Sophie ; ce sont eux-mêmes d' heureux grands parents de jeunes enfants dispersés de l'est au sud de la France. Ce sont aussi les hôtes les plus charmants et attentifs auxquels nous pouvons penser, et ils habitent une vieille maison merveilleuse : elle est très belle, et la vue depuis la terrasse est superbe.

Le mistral souffle toujours et on le sent même dans cette vallée protégée. Au biberon de l'après-midi Sophie a les honneurs d'une aubade menée par Hedwig, basse à la chorale des Deux Vallées, accompagné par Génia, elle même soprano dans le petit choeur. Mais il y a longtemps qu'ils n'ont pas répété certains chants.


Nous rentrons à Montmeyran après en fin d'après-midi, un peu fatigués par le vent et le soleil, les chansons et la bonne chair (OK, pas Sophie, qui a eu son régime maintenant habituel. Mais nous signalons que le potiron ne semble pas être à son goût.). La route n'endort pas du tout ce bébé : dans sa chaise, elle profite du paysage, et chante pour accompagner les discussions ou la radio. Pour un voyage plus reposant, il faudra essayer la nacelle du landau !

Avant le coucher, allongée sur la table à langer, et entourée d'objets divers maintenant Sophie se tourne et bascule sur le ventre. Un peu coincée quand elle en est là. Alors je lui mets les bras pour la soutenir, mais ces bras ont quelque chose à aller chercher ici ou là, et elle se retrouve le nez dans la serviette ! c'est le moment de la gymnastique, le change du soir ! On finit par une petite partie de pieds dans la bouche ! Attention au jus de chaussette !


Une petite chanson avant le sommeil et le bonsoir, ça ravit Sophie et ça la fait rire ! Bonne nuit et à demain.


14 Juillet 2008
Ca commence à être très bien la vie avec Pépé et Mémé ! Ce matin nous nous sommes levés à 7h30 (Sophie babillait depuis déjà un petit moment, mais rien à voir avec le réveil à 6h d'hier ! Pierrette avait voulu commencer à la faire dormir dans la peine-ombre au lieu du noir complet : pas déçue la Mémé !). Soins et biberon pour Sophie qui accompagne ensuite ses grands-parents pour leur potit déjeuner. Ainsi nous avons vite passé les deux premières heures de la journée. Un temps de repos et c'est à nouveau le moment du repas. Pépé n'a même plus besoin de mettre un tablier pour donner la purée de poireaux-pommes de terre que Sophie apprécie bien.

On essaie quelque chose de nouveau après çà : une feuille d'artichaut pour le dessert.
Sieste de l'après-midi avec Pépé. Surprise nous avons été réveillés par Marie et Roland qui ont été fort surpris par les changements de Sophie. Ses grands cheveux châtains et presque souples la font ressembler plus à une petite fille qu'à un bébé de six mois. Car elle a SIX MOIS aujourd'hui  notre petite fille ! Avec de grands yeux qui regardent bien leur interlocuteur, et des doigts si longs !


C'est encore l'heure du bib' !

Et papa et maman arrivent bientôt pour reprendre leur bébé. Pas avant un petit temps de repos.


Et un babillage avec pépé, et aussi un thé queSophie l'aide à prendre !

Et c'est déjà fini ... Dans un mois vous serez au mariage de Pascal, dans la famille Baret. Et nous, nous partons dès demain pour la Norvège. Surtout pensez à nous mettre quelques photos !

Publié dans Mémé Pierrette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

brigou 12/09/2008 18:34

Que d'émotions en regardant ces images.
Merci de faire partager vos joies.
Brigou.

Anne 09/08/2008 21:38

J'adore quand Sophie répond à sa grand mère "tu vas aller faire dodo mon bébé" par force gesticulations dans la turbulette et de grands sourires. Exactement comme avant d'aller dormir.

Dites-donc, les grand-parents, nous espérons que vous vous amusez trollement bien parce que nous sommes un peu en manque d'images et d'histoires (les parents travaillent, eux...).