Dimanche ensoleillé

Publié le par Pierrette Filippi

25 janvier 2009
Nous aimons les dimanches ensoleillés surtout après quelques jours de grisaille. Le soleil éclaire toute la maison, illumine le salon où il fait si bon jouer avec maman. Un jeu de construction pour faire des tours gigantesques est un vrai jeu de grands.


Et papa entre dans le jeu. Il donne à nos jeux une dimension différente, plus science fiction et thriller ... Il a trouvé dans le coffre à jouets les bonnets de bains du père Noël écossais (est-ce vraiment leur place ? Ne faudrait-il pas qu'ils soient avec nos maillots de bain ? ) et il propose à Sophie de se transformer  en Godzilla.


Et maintenant comme au cinéma ... Des tours dans la ville. Au sommet des habitants profitent eux aussi du soleil.
Godzilla arrive avec sa fille (monstrueuse également bien sûr) et lui apprend à détruire les tours, chose qu'elle voulait faire depuis déjà un moment !
Mémé Pierrette avait imaginé un autre scénario mais ne savait pas si elle avait sous les yeux un bébé requin avec son papa ou un papa poisson torpilleur avec sa petite apprentie ...


Elle avait même cru que le petit monstre en herbe avait été dépité en voyant la tour tomber ...
Quoiqu'il en soit, après des émotions aussi intenses, il est salutaire d'aller faire un tour dans la neige des Adrets abondante encore cette semaine. Ca familiarisera Sophie avec cet élément, et dans quelques années elle ira, comme Thomas et Samuel à l'école de neige du dimanche matin à Prapoutel !


Auteurs associés : première version imaginée par mémé Pierrette à la réception des photos, corrigée par papa ... Mémé ignore tout de Godzilla !

Publié dans Mémé Pierrette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anne 26/01/2009 22:22

Waouh Sophie, tu connais déjà les Kapla, quel bonheur, quelle bonne idée ont eu tes frères de t'initier. Comme ça, tes parents peuvent aussi jouer, avec toi... Tu verras, après on peut construire des maisons en y ajoutant des personnages (Duplo ou des Playmobil). Vous allez vous régaler !